Fiscalité
Décryptage

Système de retraite : les propositions des candidats

par La rédaction - le 06/03/2017

Age de départ en retraite, régimes spéciaux et revalorisation : focus sur les programmes des candidats à la présidentielle en matière de retraite.

Cinq grandes réformes de retraite votées depuis 1993 n’ont pas suffi à équilibrer notre système de répartition.
L’ensemble des candidats s’engage donc sur un certain nombre de mesures destinées à pérenniser les dispositifs de retraites.

La fin des régimes spéciaux ?

Emmanuel Macron veut mettre fin aux régimes spéciaux de retraites et unifier l’ensemble des régimes de retraites avec la création d’un système universel de retraite. 1 euro versé par cotisation ouvrira droit aux mêmes droits, quels que soient le secteur, la catégorie ou le statut du travailleur. Toutefois, cette réforme n’impactera pas les plus âgés, ceux et celles qui sont à au moins cinq ans de la retraite.

François Fillon souhaite aligner les règles du secteur public sur celles du secteur privé. Actuellement la formule de calcul du secteur public avantage nettement les fonctionnaires car elle ne retient que les 6 derniers mois de pension, alors que pour les salariés du privé, ce sont les 25 meilleures années qui sont pris en compte. Le candidat républicain envisage de supprimer les régimes spéciaux si les Français le souhaitent. Un référendum serait organisé sur cette question des septembre 2017. Il se prononce également en faveur d’un régime unique de retraite fusionnant les régimes de base et complémentaire du secteur privé, avec un régime à points jugé plus lisible.

Benoît Hamon, qui se dit attaché à la retraite par répartition, envisage de prendre en compte la pénibilité dans le calcul des cotisations. Les cotisations seraient réduites pour les métiers pénibles. Les engagements associatifs seront également pris en compte dans le calcul des droits à la retraite.

L’âge de départ en retraite

En revanche, Emmanuel Macron, n’envisage pas de modifier l’âge légal de départ à la retraite, fixé à 62 actuellement ni de baisser pas le niveau des pensions. Un départ à 60 ans sera toujours possible pour ceux qui ont une carrière longue.

Marine Le Pen, souhaite, quant à elle ramener l’âge de la retraite à 60 ans dans la mesure ou les 40 années de cotisations sont atteintes. Il en est de même pour Jean-Luc Mélenchon.

François Fillon souhaite reculer l’âge légal de départ en retraite, de 62 à 65 ans, d’ici 2022. Il ne se prononce pas sur l’âge de la retraite à taux plein, c’est à dire celui auquel ont peut prendre sa retraite sans subir de décote actuellement fixé à 67 ans.

Revaloriser les petites retraites

Emmanuel Macron propose de revaloriser le minimum retraite qui serait augmenté de 100 euros par mois.

François Fillon envisage de revaloriser de 300 euros par an les petites retraites (inférieures à 100 euros par mois). Les retraites modestes versées aux veufs et veuves seraient également augmentées de 600 euros par an.

Benoît Hamon entend revaloriser de 10 % le minimum vieillesse ainsi qu’augmenter les petites et moyennes retraites de 2% dès septembre 2017 sans préciser quels seraient les seuils envisagés pour ces petites et moyennes retraites. De façon générale, les pensions seraient indexées sur les prévisions d’inflation plutôt que sur la hausse des prix constatés.

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Immobilier

Déficit foncier et prélèvement à la source 2018

Afin de maintenir l’activité des métiers du bâtiment et les commandes de travaux, l’état a mis en oeuvre des mesures incitatives à la réalisation de projets éligibles au dispositif déficit foncier sur l’année 2018.       Rappel des mesures exceptionnelles • Une dépense de travaux supportée en 2018 s’imputera à hauteur de 100% sur […]

Actus

Lire la suite

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part d'Air Finance One et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte