Placement
Décryptage

L’or : une valeur sûre ?

par La rédaction - le 13/11/2018

Le métal précieux pourrait retrouver de son attrait auprès des investisseurs face à des marché boursiers agités. L’or continue à constituer une valeur refuge qui permet de diversifier un patrimoine.

Longtemps, l’or a occupé une place à part dans le patrimoine des Français. L’or physique (lingots, ou pièces comme les Napoléons) se transmettait de génération en génération. Les périodes d’instabilité politique ou économique présente dans les mémoires comme la dévaluation du franc après 1914, le fiasco des emprunts russes, les krachs boursiers des années 30, la nécessité de devoir faire face à un exode rapide : tout concourrait à faire de l’or une valeur refuge pour les investisseurs.

Une valeur refuge

Certes, la forte croissance de l’après-guerre et la montée en puissance des marchés financiers ont diminué cet attrait pour le métal précieux. Pourtant l’or, cette relique barbare, comme la qualifiait l’économiste Keynes, constitue toujours un bon moyen de diversifier son patrimoine. Il incarne la sécurité dans l’esprit de nombre d’investisseurs, notamment lorsque les marchés sont perturbés, car il s’agit d’une valeur contracyclique. Sa performance est  en effet décorrélée de celle des principales autres classes d’actifs comme l’immobilier, ou les actions, par exemple.

Investir dans l’or

Comme l’investissement en œuvres d’art ou pierres précieuses, l’achat de métal précieux permet de diversifier son patrimoine. Les professionnels préconisent en général une allocation de 5 à 10 % du capital à l’or ou à des valeurs liées à l’or afin de sécuriser et diversifier le portefeuille.

Attention cependant à ne pas surévaluer les performances de cet actif. Si à long terme, il sécurise et pérennise un portefeuille, sa valeur est volatile et il ne peut constituer un moteur de performance.

Des performances inégales

L’or jaune a effectué un excellent début d’année en janvier 2018 après de très bonnes performances en 2017. Mais au cours des derniers mois les cours de l’or ont plongé sous l’influence de la forte hausse du dollar. Son absence de rendement – cet actif ne produit pas d’intérêt – a également contribué à sa relative désaffection.

Depuis octobre, face aux inquiétudes des investisseurs quant aux marchés boursiers, la valeur refuge retrouve de son prestige et la demande augmente. Les tensions politiques et commerciales actuelles devraient continuer à alimenter cet appétit et les cours de l’or pourraient signer de belles performances d’ici la fin de l’année.

Les atouts de l’or papier

L’or ne se présente pas seulement sous forme de lingots ou de pièces de monnaie à conserver dans un coffre. Il est également possible d’acheter des actions d’EFT (Exchanges Traded Funds) de métal précieux. Ces produits financiers indexés sur l’or constituent ce qu’on appelle l’or papier. Plus liquide mais aussi plus volatile, ce type de produits correspond à des investisseurs en quête de rendement à court terme. Il n’offre toutefois pas la même sécurité que l’or physique.

La rédaction

Voir tous ses articles

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part d'Air Finance One et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte